Produits Phares PIPELINE

Clope électronique, e-cig… Les noms de la cigarette électronique

Accueil / Généralités  / Clope électronique, e-cig… Les noms de la cigarette électronique
Clope électronique

La cigarette électronique, aussi appelée clope électronique, est actuellement très prisée par les fumeurs ! Elle aide les fumeurs à arrêter les clopes traditionnelles et ainsi, préserver leur santé et celle de leur entourage. Elle est aussi connue sous d’autres appellations comme vaporisateur personnel, e-cigarette, e-cig, clope électronique, pipe électronique, cigare électronique, vaporette et vapoteuse. D’où viennent ces noms ? Derrière chacun d’entre eux, il y a une petite histoire…

Kit Jac Vapour VIM
Cigarette électronique Exceed Orange
Pack iStick Pico Mesmerize II

La clope électronique et son origine
Pour mieux comprendre l’origine de cette nomination, il est tout d’abord préférable de connaitre ce que le mot cigarette veut réellement dire. En réalité, il vient du mot « cigare ». Il existe plusieurs avis diversifiés à son propos. Si les uns pensent qu’il vient du mot cigarar, les autres prétendent qu’il découle du mot cigarra. Cigarar par exemple voudrait dire : rouler dans du papier. Par contre, cigarra est synonyme de : cigale.

L’histoire veut que la première plantation de tabac se trouvait en Andalousie, plus précisément dans des vergers de maisons qui s’appelaient cigarrales. Ces dernières tiraient leur nom du fait que le son des cigales était fort prononcé en ces lieux. Mais l’explication la plus simple, c’est que le mot cigare vient du maya « zicar » : fumer.

D’où vient le terme électronique ? Il a fait surface en 2005 et il était utilisé pour le marketing. Ce n’est qu’en 2013 que le mot a pris un sens. Les dispositifs appelés ainsi étaient alors réellement « électroniques ». Un mécanisme assez sophistiqué permet à ces dernières de produire de la vapeur à partir d’un e-liquide, et ce, sans combustion. La vapeur est inhalée par l’utilisateur pour ensuite être rejetée. Elle simule ainsi la fumée.

Cependant, le terme « cigarette électronique » est un bien grand mot pour certains. Les puristes aiment l’appeler « vaporisateur personnel ». D’autres l’appellent cigarette électrique.

E liquide PIPELINE Blend
E liquide NKV Red Juice
E liquide Frozen X

D’autres noms de la cigarette électronique
En réalité, la cigarette électronique émet de la vapeur, mais pas de la fumée. Le fait qu’elle soit appelée « cigarette » peut donc sembler inapproprié. Dans le but d’éviter toutes confusions, d’autres noms lui ont donc été attribués.

Système électronique d’administration de nicotine (SEAN3)
Pour obtenir de la vapeur, il faut d’abord insérer le e-liquide dans le réservoir de la cigarette électronique. Or, ces e-liquides existent en plusieurs types. Si les uns contiennent de la nicotine, les autres non. Ceux qui nous intéressent sont la première catégorie : avec nicotine. Si vous les utilisez sur une cigarette électronique, vous pourrez donner un autre nom au dispositif : « système électronique d’administration de nicotine » (aussi appelé SEAN3).

La e-cigarette
Le préfixe « e » signifie tout simplement électronique. Son usage dans le monde de la cigarette électronique a commencé en 2005. D’ailleurs, il est actuellement très utilisé dans d’autres domaines, toujours pour montrer que l’on parle d’un dispositif électronique : e-commerce (commerce électronique), e-learning (formation basée sur des supports électroniques),…

La e-cig
Il est le diminutif de « e-cigarette ».

La clope électronique
Si vous recherchez le terme « clope électronique » sur internet, un moteur de recherche vous proposera des résultats sur les cigarettes électroniques. Tout cela, pour vous dire que la clope électronique fait aussi partie des noms les plus utilisés pour définir la e-cig ! L’appellation « clope » a fait surface au 20e siècle. Elle signifiait en ces temps-là : mégot de cigare ou mégot de cigarette.

Pipe électronique
La e-cigarette est disponible en différents modèles. Si les unes épousent littéralement la forme d’une pipe, certaines autres celle d’un cigare. Leur appellation se fait donc en fonction de leur forme, d’où : la pipe électronique, le cigare électronique, la e-pipe,… Dans le cas où elles prennent une forme plus originale, moins définissable, on peut se contenter de les appeler cigarette électronique, e-cigarette, e-cig ou encore vaporette, vapoteuse, etc.

Vaporette
Il y a une différence flagrante entre l’usage d’une e-cigarette et d’une vraie cigarette. Pour mieux définir l’impression de certains utilisateurs, ils ont décidé d’employer un tout autre verbe qui n’a rien à voir avec le fait de « fumer ». Des concours ont alors été menés pour dénicher le terme idéal. Au final, le mot « vapoter » a été élu, un dérivé du mot « vapeur ». Les autres noms de la cigarette électronique se sont donc inspirés de ce terme, d’où l’apparition de : vaporette, vapoteuse, etc.

Roofy's Lemon Babe
E-liquide Bryn's Sour Blue Sorbet

Il est donc assez évident que les utilisateurs de la cigarette électronique ne sont plus qualifiés de « fumeurs », mais de « vapoteurs ». C’est aussi un moyen de clarifier le fait que les produits utilisés pour ces deux éléments (cigarettes traditionnelles et e-cigarettes) sont bien différents.

Bref, bien que la vapoteuse soit connue sous diverses appellations, elle répond surtout au nom de « cigarette électronique ». D’ailleurs, l’AIDUCE tire le nom de leur association de ce nom : il s’agit d’une Association Indépendante Des Utilisateurs de Cigarette Electronique. Sachez également que ces noms sont officiels, c’est-à-dire qu’ils se trouvent tous dans le dictionnaire. C’est en 2015 qu’ils ont été inclus dans le Petit Larousse et le Petit Robert.