Produits Phares PIPELINE

Que faut-il savoir sur une cigarette électronique avion ?

Accueil / Généralités  / Que faut-il savoir sur une cigarette électronique avion ?
Cigarette électronique avion

Nous partons tous en voyage, que ce soit pour le plaisir ou pour les affaires, mais voyager avec une cigarette électronique avion peut poser quelques difficultés et beaucoup d’interrogations. Pourtant, pour certaines personnes c’est une situation à laquelle il faut fréquemment faire face.

Mais avant tout, qu’entend-on par “avion” ? Votre cigarette électronique peut se trouver à deux emplacements différents :

  • Le transport de cigarette électronique en cabine : ici, la cigarette sera mise dans le bagage à main, voire dans vos poches ou votre main.
  • Le transport de cigarette électronique en soute concerne les objets qui sont placés avec vos autres bagages. Or, les règlements sont plus stricts dans ce cas.

Pourquoi faut-il faire attention avant d’emporter sa cigarette électronique en avion ?

Transporter une cigarette électronique avion s’avère être plus compliqué qu’on ne le pensait les premières années, notamment quand il s’agit de l’emporter en soute. Prenons le cas de la compagnie Air France, elle interdit formellement les vapoteuses en soute ! Si jamais les cigarettes sont mal éteintes ou ont un accu défaillant, les passagers ne seront pas à l’abri de graves problèmes car, en effet, un incendie pourrait survenir. D’ailleurs, une situation similaire s’est déjà produite dans un aéroport en 2017.

Mais quid du transport de cigarette électronique avion en cabine ? C’est tout à fait possible, à condition que la compagnie aérienne que vous avez choisie le permette. Ces types de compagnies laissent aussi à leurs passagers le droit d’apporter deux accus de rechange. Mais cela ne signifie pas pour autant que vous avez le droit de vapoter dans l’avion durant le trajet. Tout dépend de la compagnie, c’est pourquoi il faut se renseigner, rien de mieux pour ne pas se tromper.

Par ailleurs, lors des contrôles avant embarquement, sortez bien tout votre matériel de e-cigarette avec vos autres appareils électroniques, et limitez la taille de vos e-liquides à moins de 100ml par fiole. Assurez-vous donc avant d’embarquer que tout est en ordre. Notez qu’un avion est considéré comme un lieu public donc soyez vigilant à ce que tout soit en ordre. De ce fait, vapoter dans de tels lieux est très délicat.

D’une manière générale, évitez de vapoter en avion.

Cigarette électronique Jac Vapour S22
Pack PIPELINE Rotation
Pack VTmicro Mesmerize

Est-il possible de vapoter une cigarette électronique avion ?

Les premières années de leur existence, les vapoteuses n’étaient pas toujours interdites dans les avions. En effet, peu après leur apparition, les règles étaient plus souples. On pouvait ainsi encore observer des gens vapoter durant les vols. Mais les choses ont changé aujourd’hui les consignes de sécurité annoncées avant le vol en font d’ailleurs explicitement mention.

Le vapotage déclenche les détecteurs des fumées en plein vol et il est donc interdit d’utiliser sa cigarette électronique pendant le trajet ! De plus, nous avons tous conscience de la gêne que cela occasionnerait sur les autres passagers. L’interférence avec les autres objets électroniques est aussi à envisager. Faites donc preuve de patience et ne vapotez qu’une fois arrivé à destination.

Par ailleurs, pensez également à vous renseigner sur votre lieu de destination, ce qui est d’une importance capitale si c’est la première fois que vous vous y rendez ! Contrairement à la France, les autres pays adoptent des lois différentes vis-à-vis des cigarettes électroniques. À titre d’exemple, considérons l’Australie. Il y est formellement interdit de vendre ou d’utiliser les cigarettes électroniques ! Au Japon, ce n’est que la vente de cigarettes électroniques qui est prohibée. L’usage et la commercialisation de produits nicotinés sont en effet interdits.

Une exception à la règle, peut-être ?

Vous vous demandez sûrement : “pourquoi ai-je aperçu une personne vapoter lors de mon dernier voyage ?” La raison ne peut être que :

  • Soit la compagnie aérienne n’est pas aussi stricte que les autres et laisse quartier libre à ses voyageurs vis-à-vis de la cigarette electronique avion. Pourtant, sachez que c’est rarissime !
  • Soit, la personne en question a transgressé les règles. Ou, éventuellement, elle a bénéficié d’un passe-droit de la part du personnel de bord. Mais, soyons réalistes, c’est peu probable.

Si les cigarettes électroniques sont permises dans l’avion que vous prenez, voici les consignes à suivre

Il est possible que vous tombiez sur une compagnie qui fait preuve de souplesse dans ses règlements. Ce n’est toutefois pas une raison d’agir de façon imprudente. En effet, il faut rester discret et faire attention à ne pas attirer l’attention des autres voyageurs. Peut-être est-ce également utile de demander l’avis de votre voisin et ce, avec diplomatie. Vous devez vous assurer que cela ne le gênera pas.

Aussi, nous avons évoqué précédemment que les vapeurs peuvent déclencher les détecteurs de fumées. Vous pouvez alors éviter ce genre de problème si vous prenez soin de ne vapoter que des cigarettes électroniques peu puissantes. Si jamais vous faites partie des personnes qui aiment avoir beaucoup de vapeur, pourquoi ne pas changer un peu juste le temps de ce vol ? D’ailleurs, il ne durera pas une éternité !

C’est là que la connaissance de l’ecigarette joue un rôle et que votre vendeur boutique peut vous conseiller. Vapoter discrètement est possible via plusieurs techniques : puissance de la batterie faible, hausse du taux de nicotine des eliquides, inhalation indirecte ou MTL, e-liquide à plus forte teneur en PG, conserver la vapeur en gorge deux fois plus longtemps que d’habitude pour en cracher moins.

FUEL PIPELINE Blend
NKV Red Juice
FUEL Frozen X

Faites attention où vous mettez les pieds

Comme évoqué précédemment, le pays de destination est l’un des principaux critères à prendre en compte. Supposons que la compagnie aérienne que vous avez sélectionnée vous permette de vapoter une cigarette électronique avion mais que le pays dans lequel vous allez atterrir l’interdit formellement. Vous serez sûrement fouillé une fois arrivé à l’aéroport et rencontrerez potentiellement de graves problèmes ! En effet, la plupart des pays qui interdisent le port de cigarettes électroniques sont plus tatillons que d’autres, certains voyageurs ont même séjourné en prison pour un tel cas.

Nous avons également mentionné précédemment que l’Australie fait partie des pays où les cigarettes électroniques sont bannies. Il n’est pas le seul, car l’Argentine l’est aussi. Il en va de même pour le Brésil et la Turquie. Pour eux, tous produits liés à la cigarette électronique ne sont pas les bienvenus. Pour d’autres territoires, ce sont les produits liés à la nicotine qui sont prohibés et donc réservées aux pharmacies. Ainsi, vapoter serait possible, à condition que vos liquides soient exempts de nicotines.

Projetez-vous de partir en vacances ? Êtes-vous contraint de partir en voyage d’affaires ? Quelle que soit la raison qui peut vous amener à partir en avion, vous savez désormais ce qu’il faut faire et ce qui est interdit. Bon vol !